Pecheurs chasseurs

La pêche en mer entre passion et profession

passion et profession

La pêche en mer est très appréciée en tant qu’activité professionnelle, mais nombreux la considèrent aussi comme un moyen de détente inégalable. Pour mieux vivre pleinement cette  ardente passion, d’autres en ont fait leur métier. Plaisir ou profession, la pêche en mer est un univers aux mille et une facettes.

Pêcher pour le plaisir

La pêche en mer n’est pas seulement destinée aux professionnels du métier. En effet, certains pêchent juste pour le plaisir, d’où la notion de pêche récréative, pêche de loisir ou pêche amateur. Pratiqué en mer, ce type de pêche se fait librement, c’est-à-dire, sans aucune restriction. Le pêcheur peut utiliser une simple ligne avec un hameçon. Il peut remettre le poisson dans l’eau ou non après l’avoir capturé. Pour ceux qui veulent pêcher sans pour autant en faire une activité commerciale, il y a aussi la pêche sportive. Elle est considérée comme un sport nautique sous-marin puisqu’il est question de tirer sur certaines espèces de poissons dans l’eau, en apnée. Cette activité nécessite toutefois une licence sportive. Enfin, il y a la pêche en bateau qui regroupe ce qu’on appelle « la pêche en palangrotte » et « la pêche au cormoran ».

La pêche professionnelle

Toutes pêches ayant pour objectif la commercialisation des gains peuvent être qualifiées de pêche professionnelle. Parmi elles, la pêche de subsistance ou pêche alimentaire. Dans ce cas, les pêcheurs consomment directement les poissons sinon, ils les vendent localement. La pêche artisanale, quant à elle, se distingue particulièrement par la forme des bateaux utilisés et les techniques adoptées. En effet, tous ceux qui utilisent des bateaux entre 6 à 24 mètres pratiquent la pêche artisanale. Il existe aussi ce qu’on appelle « pêche industrielle » qui nécessite des bateaux aménagés spécialement pour le conditionnement des poissons. Pour ce genre d’activité, un navire-usine est parfois nécessaire pour la transformation des poissons lors d’une grande pêche allant jusqu’à plusieurs mois.

Les limites de la pêche en mer

Face aux risques liés à la surexploitation des poissons, tous pêcheurs, surtout professionnels, doivent se conformer aux différents règlements de la pêche. Chacun se trouve actuellement dans l’obligation d’avoir les licences requises, le permis de pêche et les diverses autorisations pour pêcher. En outre, avoir des outils de pêche qui sont conformes à la norme est obligatoire. Les pêcheurs devront aussi prendre connaissance de la liste des espèces protégées ou non-exploitables ainsi que de la taille minimale de capture. Pour ce faire, des contrôleurs veillent au respect de ces principes en vérifiant par exemple la taille des prises, la saison de pêche, le type de matériel ou la profondeur.

Quitter la version mobile